Montage de votre premier drone

Voilà 2 vidéos qui vous montrent les étapes dans l'assemblage et le paramétrage de votre premier drone. Ces vidéos sont loin d'être parfaites, mais elles vous éviteront certainement quelques galères!

Une vidéo qui ne parle que de technique: on assemble un drone assez simple, sur la base du LDARC ET100. C'est un drone de petite taille avec des moteurs brushless. Soudure des moteurs, des ESC, assemblage complet du drone, voilà les points qui sont abordés dans cette vidéo. Son contenu n'est pas exhaustif, mais j'espère qu'il évitera à certains les galères du premier montage d'un drone.
Matériel utilisé:
Chassis: LDARC ET 100
Carte de contrôle et ESC : LDARC 20*20mm F3 Flight Controller PIKO BLX + 4in1 BLheliS ESC
Moteurs: 3BHOBBY 1105 7500KV 2-3S Brushless
Radiocommande: FLYSKY FS IA 6X
Récepteur: Flysky FS-A8S
Logiciel: Betaflight

Le premier vol

La partie 2 de "montage d'un drone" vous montre les différents paramètres à régler pour que votre drone fonctionne bien. Les points suivants sont abordés: Réglages de la télécommande, réglages de Cleanflight ou Betaflight, affectation d'une fonction sur chaque canal de la télécommande, etc... Cette vidéo montre les réglages de base, il y en a bien d'autre. Mais déjà, avec ce qui est donné ici, vous pouvez commencer à faire voler et contrôler votre drone.


Surtout, évitez un vol "pour voir" à la maison. Un mauvais réglage, un élément défaillant, une erreur de montage peut catapulter le drone dans la télé (très grave), dans les rideaux (moins grave) ou en pleine tronche (et vous finissez la journée aux urgences). Donc essayez votre drone à l'extérieur, dans un espace dégagé, et c'est pas la peine d'inviter les gosses. On joue la sécurité au maximum!

 

Faites tous vos réglages sous Betaflight sans hélice. Réglez le drone de manière à ce que les hélices tournent à faible vitesse lorsque le drone est armé. C'est une sécurité supplémentaire.

Réglez également failsafe  pour que le drone tombe quand la liaison radio est interrompue. Ça vous évitera de perdre le contrôle du drone, et de le voir partir dans le ciel infini... a moins qu'il ne rencontre un obstacle, et ça peut mal finir si une mémère le prend dans la tronche.

 

Généralement, mes vols d'essai se passent comme cela:

Réglage des modes de fonctionnement de la télécommande. Je commence toujours les essais en mode STAB

Vérification du sens de rotation des moteurs sans les hélices.

Réglage du failsafe et contrôle (toujours sans hélice). Coupez la radio: les moteurs doivent impérativement s'arrêter.

Test de l'armement: une fois armé, les moteurs tournent à faible vitesse.

Mise en place des hélices

Premier test avec le drone fermement en main: j'envoie un peu les gaz pour vérifier la poussée, et contrôler que rien ne tourne à l'envers.

Test grandeur nature dans un endroit dégagé:

Mettre très progressivement les gaz et vérifier l'envol su drone sur quelques centimètres. Avoir la main sur le bouton d'armement et être prêt à tout couper si jamais le drone n'est pas stable, se retourne ou n'a pas un comportement normal.

Faire un premier vol à vue, vérifier les commandes.

Ce genre de vol doit être rassurant: le drone est réactif, équilibré, réagit aux sollicitations sans dériver, le vol stationnaire est  bien stable.

 

Une fois ce vol à vue correctement effectué, c'est pour ainsi dire gagné. Petit à petit, vous gagnerez en assurance, vous pourrez essayer votre machine en FPV, puis en mode ACCRO (je trouve que piloter à vue en mode ACCRO est très difficile et pas forcément judicieux quand on débute).

Attendez d'avoir bien en main votre drone avant d'oser toucher aux PID (voir les conseils donnés >>ici<< en bas de la page).