2-Quelques notions de sécurité

Désolé de casser l'ambiance, mais il y a tout de même quelques consignes à respecter. Je prépare une vidéo là dessus et je la mettrai plus tard sur le site.

 

Ce qu'il faut savoir:

Une hélice, ça tranche.

Les drones jouets que vous avez fait voler étaient inoffensifs. Quand on commence à voler en FPV, on va rapidement passer à des drones plus gros, plus puissants, équipés de moteurs brushless (les moteurs de drones jouets sont des brushed). Le couple et la vitesse des brushless sont tels que cette fois, il n'est absolument pas question de mettre son doigt quand ça tourne. Regardez sur google des images de blessure  de drone, c'est très impressionnant. Il est aussi arrivé qu'un gosse perde un oeil après une perte de contrôle d'un drone. Donc maintenant, on ne rigole plus, on ne vole plus n'importe où et on ne fait plus n'importe quoi.

 

En vol FPV, on est en totale immersion.

On est dans son monde. La perception du monde est différente, elle s'effectue par la caméra du drone. Ça peut donc être dangereux pour vous, mais aussi pour quelqu'un qui arrive dans votre zone de vol.

Voilà pourquoi il convient de respecter quelques règles de sécurité:

Ne survolez personne

Volez sur un terrain très dégagé (champ, terrain de sport, etc...)

Dans la mesure du possible, faites vous accompagner. Une autre personne vous servira d'observateur extérieur et pourra donner l'alerte en cas d'évènement potentiellement dangereux. Je sais, ça peut être gavant pour quelqu'un de rester à rien faire (à part vous voir faire des ronds avec votre drone). Pourquoi ne pas lui passer une caméra, histoire qu'il vous apporte d'autres images de votre vol, un regard extérieur bien utile dans le montage d'une vidéo. Vous pouvez aussi prévoir pour votre accompagnateur un autre masque FPV, qu'il jette un œil sur votre vol. Cela lui permettra de faire partie de l'aventure....

 

Enfin, avant tout décollage, vérifiez que votre fail safe fonctionne, et ce dans tous les modes utilisés (accro, stable, airmode, etc). Le failsafe, c'est quoi? Si vous n'avez plus le contrôle de votre drone parce que la liaison radio-commande-drone ne fonctionne plus, votre drone ne doit pas continuer sa course hors de tout contrôle, ce qui s'appelle un fly away: un drone qui part dans les airs tout seul comme un grand. Il s'arrêtera forcément au bout d'un moment, quand les batteries seront vides en espérant qu'il ne croise pas la trajectoire de quelqu'un .

C'est là qu'intervient le réglage du fail safe. Le fail safe se règle avec les logiciels Clean Flight,  Betaflight, etc... ou avec votre télécommande.

 

En réglant le fail safe, vous donnez à votre drone le comportement à suivre en cas de perte de liaison drone/télécommande. Personnellement, je le règle pour qu'il coupe les gaz, se mette en mode stable et désarme le drone. Dans les faits, cela donne un drone qui tombe comme une pierre. Cela ne pose pas de problème, surtout si vous obéissez à la première règle: ne survolez personne.

En plus de la sécurité, ce réglage présente un autre avantage intéressant: celui de récupérer votre drone... Il est tombé, certes, mais il n'a pas disparu de votre zone de vol. Les dégâts après une chute de 50 mètres ne sont pas souvent irréparables....

 

Réglez votre fail safe!