Un drone pour faire quoi?

DJI Phantom: Un drone dédié à la prise d'images
DJI Phantom: Un drone dédié à la prise d'images

Déjà voler! Ça semble une évidence, mais faire voler des trucs, c'est un rêve de gosse.  Un rêve devenu accessible depuis peu. Et le salon de votre maison devient un espace aérien, où vous pouvez décoller de la table du salon et atterrir sur une étagère de la bibliothèque...

 

Ce n'est qu'un début!  Les drones peuvent filmer, faire des photos. Et là aussi, ça va du simple joujou qui fait des vidéos toutes moches (mais c'est marrant) à des appareils professionnels capables de filmer en 4K des images stabilisées parfaites. Généralement, de tels drones dédiés à la vidéo ont une autonomie correcte (20-30 minutes). Les plus connus sont les Parrot et les DJI. Le prix de ces machines est assez élevé (+de1000 Euros). Ces appareils sont des concentrés de technologies: stabilisation parfaite, caméra motorisée, qualité des optiques, assistance au pilotage. Cela explique le prix. D'ailleurs,  le pilotage de ces engins est très assisté. Certains possèdent même des systèmes d'évitement d'obstacle, du guidage par GPS... L'intérêt de ces drones n'est pas dans le pilotage, il est dans la qualité de l'image.

 

Masque FPV pour débuter
Masque FPV pour débuter

Vous pouvez aussi être en immersion totale avec des lunettes ou un masque FPV (First Person Vision, vue à la première personne). Et là, grâce a la caméra embarquée sur le drone, vous devenez un oiseau: vous êtes dans la machine.
Il existe aussi les racers, ces drones pilotés en FPV pouvant monter à plus de 200Km/h (290 record). Vous avez certainement vu les vidéos de courses  de racers: On se croit dans Star Wars. Attention, l'autonomie de ces engins est très faible, de l'ordre de 3-4 minutes. Des sessions courtes, mais qui demandent beaucoup de talent de la part du pilote. Cette fois, il n'y a pas d'assistance au pilotge. Les pilotes de racer utilisent généralement le mode "ACCRO": toutes les aides à la stabilisation sont désactivées.

Autre discipline: le free style. Il s'agit de faire des figures acrobatiques avec un drone surpuissant en mode ACCRO. Les images de cette discipline, vous en trouvez aussi sur youtube. C'est magnifique, impressionnant, et aussi très technique. Et préparez le sac à vomi ça tourne dans tous les sens!

 

Et enfin, vous avez ceux qui font un mélange de tout ça: des drones faisant des acrobaties incroyables dans des endroits magnifiques. La qualité de l'image (souvent GOPRO ou RUNCAM), la grande maîtrise du vol, la puissance des machines, la précision du pilote  permettent de sublimer des lieux connus et de les voir sous un angle encore jamais vu.

 

Le montage d'un drone: Vous aimez bricoler? Vous êtes accro aux nouvelles technologies? Vous avez du temps? La construction d'un drone peut vous intéresser. Comprendre le fonctionnement du drone, choisir son cadre, ses moteurs, sa caméra en fonction de la performance recherchée et de votre budget... C'est une activité chronophage, mais passionnante et gratifiante. C'est vous le concepteur, le monteur, le metteur au point. Pour 150-200 €, vous pouvez construire un racer honnête qui filera à plus de 100 hm/h. Il y a d'excellents tutos sur le web qui vous aideront à réaliser votre machine.


Le champ d'utilisation des drones est très vaste. Il y en a pour tous les goûts, et tous les budgets. Certaines disciplines vous paraissent peut être inaccessibles, mais ce site vous propose de commencer par le commencement, avec des petits drones pour débuter. Rien à régler, pas besoin de connaissances techniques: on allume et ça vole....

 

Mais combien ça coûte?

Vol en immersion avec un petit drone (Pigvador)


Vol en immersion freestyle fait par un artiste : Tom Z


Course de racers